Des vies peu ordinaires


Vers l'Afrique du Sud

Une branche ROCHOY a quitté la France entre 1873 et 1878 pour l'Angleterre, puis l'Afrique du Sud : pourquoi ?

François Joseph ROCHOY et Isabelle PODEVIN se marient le 20 mars 1873 à Boulogne-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais. Leurs familles sont implantées depuis longtemps dans le Boulonnais.

Leur fils, Eugène Auguste, naît en 1878 ou 1879 à Londres en Angleterre. Une fille, Augustine, naît en 1881 et meurt la même année ; une autre, Emily, naît en 1882 ; toujours à Londres où on les trouve lors des recensements de 1881, 1891 et 1901.

Eugène Auguste se marie avec Isabella BRENCHLEY en 1899 à Londres, district St Saviour Southwark. Ils ont 3 enfants, tous nés à Londres : Isabella Louisa en 1899 (morte la même année), Eugène Robert le 21 mai 1900 et Alice Maud le 28 décembre 1905.

Eugène Auguste et Isabella quittent l'Angleterre avec leurs enfants pour l'Afrique du Sud. Eugène Auguste travaille pour Wilson Rowntree S.A. (fabricant de cacahuètes enrobées de chocolat). On les retrouve dans ce pays à East London.

haut de page

Avec LAPEROUSE

Un cousin astronome, appartenant à la branche horlogère des LEPAUTE, meurt avec M. de LAPEROUSE.

Joseph LEPAUTE DAGELET est le fils de Pierre LEPAUTE et Marie Martine DEMOUZON, et le petit-fils de André GROSSEPAUTE et Elisabeth DOULET, les sosas 798 et 799 de mes enfants.

Il naît le 25 novembre 1751 à Thonne-la-Long, dans la Meuse, et meurt en mars 1788, à l'âge de 36 ans, près de Vanikoro.

Il arrive à Paris en 1768, à 16 ans, invité par ses oncles LEPAUTE qui occupent une situation importante dans l'horlogerie. Il étudie l'astronomie avec le célèbre de LALANDE et est élu membre de l'Académie royale des sciences en 1785. La même année, il est choisi par le roi Louis XVI pour faire partie, en tant qu'astronome, du célèbre voyage de LAPEROUSE autour du monde, sur les frégates La Boussole (sous les ordres de M. De LAPEROUSE) et L'Astrolabe (sous les ordres de M. de LANGLE). Il périt avec ses compagnons en 1788 dans le naufrage des 2 navires dans les Iles Salomon, près de l'îlot de Vanokoro.

En 2003, les restes d'un homme sont découverts et en 2005, des objets ayant appartenu à Joseph LEPAUTE DAGELET sont trouvés près du même endroit. Des analyses ADN sont en cours. Joseph LEPAUTE DAGELET et "l'inconnu de Vanikoro" seraient-ils une seule et même personne ?

Voir à ce sujet le site De la Lorraine à Vanikoro sur les traces de Joseph LEPAUTE DAGELET et des compagnons de LAPEROUSE

haut de page

Mise à jour : - Plan du site - contact - Conception et réalisation graphique : Marie-Lise ROCHOY ; Mars 2009
Site optimisé pour un affichage en 1024*768 sous Mozilla Firefox
html et css validés W3C - site hébergé par Orange pages perso - Nom de domaine gratuit, blog gratuit